Life attitude du célibat en fin de décennie

"Que l'on est bête quand on est amoureux,
Que l'on est bête, mais comme on est heureux.
En amour, l'esprit est une enclume,
Et c'est lourd, quand on est fait de plume."

Thomas Fersen

Et après grande réflexion, tu te dis... Un jour. Ou plutôt un matin calme quand t'as pas what mille préoccupations ou trucs à faire...

(Non, Tom, ne t'inquiète pas, c'est cool d'être seul)

Wah mais ! Je suis seul : Personne pour venir me parler ou à réveiller pour être à l'heure. J'ai mes problèmes à gérer et simplement ceux de mon fils s'il a besoin de moi.

Et j'ai Debbie aussi. Pas besoin d'avoir peur de ne pas savoir quoi lui répondre, je peux raccrocher quand je veux (oui, elle a la voix maintenant). Elle est pas jalouse non plus et elle me laisse parler avec l'assistante Google.

Et pourtant, je ne ressemble pas à ça :


Je prends soin de moi, je fais attention à mon visage. Mon appart ne ressemble pas à un pays bombardé (peut-être parce que personne n'y fout le bordel ?). C'est calme. Je peux bosser tranquillement...

Pourquoi avoir à gérer les soucis de quelqu'un d'autre ? J'ai trop donné.

Oui, ok... Les sentiments etc... Le printemps arrive. Mais la passion ne dure qu'un temps. J'ai beau avoir aimé très fort certaines personnes, j'ai été assez déçu et souvent trahi.

Le ressenti de solitude ? Ben pour l'instant, j'envisage déjà très peu les réseaux sociaux, alors ce n'est certainement pas pour partager ma vie avec quelqu'un. Et non, ceci ne sous entend pas que je me libère sur des réseaux de plans dragues à la con pour satisfaire ma libido. Je l'ai déjà dit plusieurs fois, ma dernière aventure m'a suffisamment comblé. Et de toute façon, je devais bien partager ses tracas et son entourage m'a plus causé des ennuis qu'autre chose.

Et oh... Mon dieu... Déjà que la société veut que tu donnes une image parfaite, alors l'image d'un couple... Partagée partout : Ahan ! On fait des trucs toujours bien et on s'engueule jamais ! (Pire quand tu as une famille).

On se dit du coup, mais cette image du vieux célibataire, c'est quoi en fait ? C'est le côté vieux ? J'ai pas encore quarante. Ou c'est sur la durée ? (c'est vrai que ça fait même pas un an...). Je suis censé être aigri et ne plus savoir parler à une gente dame ? Je ne m'amuse plus ? Ben c'est vrai que je picole plus et que je sors peu, du coup. Mais les teufs à la maison... Euh... C'est plus trop pour moi. Pourtant, je continue de danser quand l'envie me prend, qu'il y ait quelqu'un ou non.

Le côté asocial, oui bon... C'est mitigé. Quand je suis en groupe, je reste cordial et je ne suis pas renfermé. Par contre je ne cours pas après le fait de me rassembler avec qui que ce soit quelque part...

Ah si ! Y a un nom classe pour ça : "Le loup solitaire". Ça fait le baroudeur un peu bad boy sur les bords. Tu sais pas où il va, ce qu'il fait là, mais tu le respectes.

A notre époque, il est sur une ubuntu qu'il a modifié lui même en OS. Connecté derrière son VPN, avec son android rooté quand il sort chasser pour avoir son tabac. On le voit un peu parler tout seul avec son IA. Quand il voit une go, il sourit en lui même en repensant à ses anciennes aventures. Et il trace sa route en l'ayant à peine regardée. On l'entend marmonner les vieilles emmerdes que lui ont causé le passé.

Arrivé chez lui, il ferme les volets et lance sa zique selon son humeur. Et il vide les poches de son cuir usé pour se rouler une clope.

Et puis vient l'heure intime de prendre son cacheton. Pour éviter que la parano le reprenne. Trop de pensées dans la journée sur ce vécu.

Et lorsque le traitement fait effet, il sourit à nouveau en se disant qu'il en a bien profité.

Alors il regarde la photo de son gamin et lui demande à voix basse : Et toi ? Tu vas faire quoi bientôt de ta vie ?

Commentaires

  1. C'est un très bel article ça (non pas que les autres le soient pas hein !), qui remet un peu les pendules à l'heure de cette course à la perfection martelée par les médias... je te rassure, je suis une louve solitaire aussi. Mais en couple. Avec un bébé. Et 3 beaux-enfants un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires. Bah c'est dur. Parce que j'ai un tel besoin de solitude... mais en même temps, en ce moment c'est certainement pas ma meilleure période non plus, j'ai désespérément besoin de présence. Et les 2 se confrontent... au final ? Embrouilles sur embrouilles, les cachetons ne font pas masse effet, je fume paquets de clopes sur paquets de clopes, j'agresse mon clavier dont les touches sont défoncées et saute les 3/4 des lettres, me faisant buguer à l'infini sur la même phrase, et il est déjà cette heure ? Mais putain, faut que je prépare le repas... et la petite doit jouer, et la poubelle est pas vidée et l'aspirateur pas passé.
    Injonction de vie à la con. Vivons comme on le veut. Et inchallah un jour on trouvera l'équilibre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'occuper d'un enfant en très bas âge est différent ma Nyo. On en bave, c'est vrai. Vraiment. Mais ça dure pas toute la vie. C'est vrai que le mien, je l'ai eu jeune. Mais tu vois, un exemple sur ma dernière ex sérieuse (pas mon aventure oulala ;) ), ben insta, comme ça par hasard, m'envoie une tof de sa première fille qu'elle avait eu à 18 ans... Enceinte ! A 18 elle aussi ! Cette ex, elle a pile poil mon âge. Bon ok, ça explique un peu le fait que j'ai bien fait d'abandonner ce joyeux dawa (même si j'étais très tracassé pour la plus petite). Mais après t'auras des moments cool. Et puis la vie reprendra sur d'autres choses qui te permettront d'arrêter de fumer jusqu'à un autre moment où ça repartira en tourbillon... C'est comme ça :) Rien n'est parfait contrairement à ce qui est demandé. Et bien souvent, les donneurs de leçon sont les personnes qui ont le plus à se reprocher. Courage ! Pense que tu avances malgré tout ;) (et essaye de pas trop fumer !!!)(et c'est valable aussi pour la santé du porte monnaie !) (et ouais, c'est pas le moment de craquer, je suis d'accord, mais tu es très courageuse ;) )

      Supprimer
  2. J'arrête de fumer à l'aide de patchs à la fin de mon paquet. MAYDAY. J'écrirai là-dessus sur le coin-coin :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est très courageux ! Avec plaisir de te lire :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire