Dirty Diaries, c'est pas assez crade

Chez les canards, il fait un peu froid.

Et donc il ne se passe pas grand chose.

Ah si. Ca fait longtemps qu'on repousse avec Hanyo un article sur de la pornographie expérimentale destinée à la gente féminine.

Retenez le mot "expérimental", c'est important. Très important.

Donc pourquoi repousser ? Parce qu'en Suède, ce sont des psychopathes.

J'aime l'expérimental musical. Genre si on pouvait faire des votes SMS de la nouvelle Star pour choisir un duo Meredith Monk-Björk, je regarderais la TV plus souvent.

Mais niveau porno. Non. Non mais on oublie l'expérimental. Stop.

Je veux plus jamais revoir Dirty Diaries, à moins que ce soit proposé lors d'une expo-nostalgie de Francis Bacon mélangé à du Gonzo expliqué par Agnès Giard.

Alors au début, je félicitais l'Etat Suédois de financer ce genre de films. Mais c'était avant de regarder des scènes pro-féministes anti-désir qu'une nana hétéro normalement saine d'esprit rejette en toute logique.

Sérieusement.

Les mecs se font maltraiter durant tout le film. Ce sont des courts métrages où la puissance féminine rappelle les pires clichés qu'on peut avoir sur le saphisme. Et encore, Saphisme est un joli mot qui fait rêver.

C'est de l'humiliation masculine au dernier degré par des camionneuses/punk moches/Bridget Jones frustrées...

J'aime pas l'expression mais on a envie de leur dire : Eh Oh ! Pète un coup si tu veux pas de sodomie !

Niveau Art et Essai, purement iconographique et sans préjugé, c'est pas mal. Les idées sont bonnes, originales. Les mises en scène diffèrent évidemment d'un porno classique et ça tombe pas (heureusement, manquerait plus que ça) dans de l'élitisme esthète auto-sucé. (Pardon heu... Auto... Auto...)(Je laisse béton)
Vu le peu de moyen, ce sont souvent des caméras amateurs mais les prises sont assez ingénieuses... On finit par oublier les pixels pas beaux... (Ce qui n'aide pas, d'ailleurs pour un porno...)

Alors vous allez me dire... Ouais mais ChomChom c'est un mec... Son avis vaut pas un clou qu'on foutra sur son cercueil...

Beh, oui, je veux bien... N'empêche qu'au niveau artistique, je vous encourage quand même à le regarder, mais que Hanyo, ça l'a clairement fait chier (et elle commentera, je pense) et ma nana a préféré faire faire crac-crac à ses Sims...

Franchement... Quelle est la démarche exacte de ce film ? Même pas un toy de montré... Non, vraiment, pourquoi représenter la masculinité de cette manière ?

Oh ! Attention ! Je dis pas que tous les pornos prennent soin des nanas, loin de là... Mais bon... Y a une démarche logique dans la plupart selon leur catégorie.

Là... C'est une espèce de truc hybride qui me fait penser à ma voisine lesbienne qui me considère automatiquement comme un connard de sale mec sans savoir qui je suis, quels sont mes goûts etc... Forcément, je suis un type vulgaire qui fait des blagues crasseuses en rigolant fort et en donnant des grosses tapes dans le dos de mon gamin...

Ce que je suis...

Sauf que je tape pas mon gamin, on va attendre qu'il soit ado avant de lui faire goûter de la bière.

Mais bon. Un mec ça se résume pas à ça. La preuve, c'est que j'apprécie vraiment la démarche créative de Dirty Diaries. Avec beaucoup d'idées intéressantes que l'on peut exploiter. Côté expérimental, le pari est très bien tenu...

C'est le côté, "on se venge bêtement du porno destiné au mec" sans subtilité, sans fantasme...

On a découvert le ciné de chienne de garde...

Et ça, ça fera pas mouiller mémé qui repense à son beau nazi...

Allez jeter un œil quand même...

Commentaires

  1. Je plussoie, le peu que j'en ai vu ne m'a pas plus emballée que ça... et pourtant, la Suède fait énormément pour mon épanouissement sexuel hein.

    Promis, j'utilise mon droit de réponse - qui va grave aller dans ton sens - dès que je finis les courts métrages, ce week-end inch'allah !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pas trop voulu t'emmerder avec ça... Limite, on avait bien compris tous les deux que ça demandait de la réflexion artistique pour un pr0n et que donc, bon faut trouver le temps pour se faire chier quoi...

    Donc ton avis est vraiment le bienvenu... Mais si ça te gave, donne ton impression sans aller plus loin... Tout le monde est pas addictif de Souvenir from Earth... (ce que je suis)(mais pas tout le temps)(pitié qu'ils rendent pas la chaine payante, je survivrais jamais...)(j'ai besoin de ma dose hebdomadaire)

    Ouais donc te fais pas iech en résumé ;) Petit canard de notre blog adoré...

    (la suède ? on croyait avec Nym que c'était la Norvège ?)

    RépondreSupprimer
  3. Suède Norvège, même combat ... Hanyo du moment qu'ils sont sexy et virils elle prend. En fait non, même pas ... elle prend tout ... enfin non, quand même.

    Oh et puis elle fait ce qu'elle veut encore.

    RépondreSupprimer
  4. Ah non non, Nordique de Suède, il est.
    Et comme Yoda, je parle.

    Du pays de H&M et Ikéa :)

    Et oui oui je vais donner mon avis, me manque juste le temps en fait. Mais tu auras droit à un article "droit de réponse" ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire