Roswell revient sur le tapis de la table d'opé (avec un rhume)

Ah...

J'avoue, j'ai pas réussi à faire aussi accrocheur que la NASA... Sont forts là-bas...

Comment ils nous avaient proposé le topo déjà ?

"Une nouvelle forme de vie a été découverte permettant une avancée considérable dans la xénobiologie."

La classe. Twitter s'enflamme il y a environ une semaine. Mais bon, avec la xénobiologie, on s'habitue tellement à des grandes découvertes qu'il n'y a que Sheldon Cooper que ça intéresse...



Tout juste si on nous indique aux infos quand une fusée décolle avec un équipage...

Donc pour ceux qui n'ont pas suivi cette histoire de "nouvelle forme de vie", ce sont des bactéries tout à fait terriennes... Mais leur gueule est constituée d'Arsenic...

Et les chercheurs qui n'ont pas l'air de beaucoup lire de science-fiction se sont émerveillés : "Ouah !! Une forme de vie qui n'a pas besoin de phosphore ! On va reconsidérer toute forme de vie alienne !"

Même SOS Fantômes, ils ont déjà découvert du slime qui fait rigoler...


A se demander si avec des annonces pareilles ils cherchent pas à se redorer le blason.

A moins que ce soit un complot américain qui a enrayé la fuite d'information. "Shhht ! Tain, mais ta gueule Mulder !" Sont vachement occupés les américains, déjà, à cacher que Mickael Jackson est encore vivant alors faudrait pas foutre du bazar en plus.

Alors à la NASA, ils sont contents... Ils ont un nouveau paradigme. Conception révolutionnaire que n'importe quel ado qui a imaginé une des lunes de Jupiter a pensé. Même dans Mickey, je me souviens qu'ils montraient des Sélénites comme une sorte de fantômes... (le slime, on y revient...)(ouais, ça doit être un complot...)



Ces mecs là, feraient mieux de regarder Star Trek dans sa version X plutôt que de bander devant des bactéries qui se reproduisent à l'arsenic...


Commentaires

  1. Nan mais faut les comprendre là les scientifiques : tu sais le nombre de planètes composées majoritairement d'arsenic ? Hein dis ?
    Non ? Moi non plus ... mais visiblement il y en a suffisamment pour que ce nombre fasse bander une équipe de scientifique cherchant désespérément à recontacter ET.

    RépondreSupprimer
  2. Dooonc, comme je disais à ChomChom (parce qu'à la base, toute à la joie de cette annonce de la NASA qu'on nous avait annoncée comme extraordinaire, c'est moi qui devait écrire cet article), si déjà à la base, l'Homme n'avait pas eu la suffisance de se dire qu'une forme de vie ne pouvait se développer QUE sur son modèle (c'est-à-dire phosphore), on n'en serait pas là...

    RépondreSupprimer
  3. Je nie pas une avancée scientifique, qu'il faut bien s'appuyer sur des preuves pour avancer ou (plus rarement) changer de paradigme.

    Mais c'est ridicule honnêtement...

    Les mecs, ils se retrouveraient devant une toile de Bacon, ils mettraient cent ans pour la comprendre, juste parce qu'il met la touche de blanc à la fin...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire