Des joies de la censure...

- Article original de Hanyo Yukirin -

J’ai des goûts musicaux plutôt hétéroclites.

Et j’aime aussi caser des mots improbables dans mes articles, vous voilà prévenus.

On allait parler musique, donc. Déjà, je suis fan d’un boys band des années 90, ça vous situe le bordel. Ensuite, je suis parfaitement capable d’enchaîner du Brel avec du Britney Spears, puis du PJ Harvey avec des Jonas Brothers. Le tout saupoudré de Nirvana, ou de musiques latines. Un joyeux bordel, oui, je vous le confirme. Autant le dire clairement : je suis pas crédible. Alors oui, les articles musicaux, pour votre propre survie, c’est pas trop trop moi qui vais les faire, ce sera plutôt ChomChom je pense, qui a quand même une culture musicale hautement plus développée que la mienne. C’est pas dur, ceci-dit, on part de loin.

Mais aujourd’hui, juste cette fois, je vais quand même causer musique. Et je pousserai même le vice jusqu’à parler clip. J’ai peur de rien.

Pour moi on a cessé de faire des clips sympas en 1998, avec les Daft Punk. Y’a que Gorillaz (aaaaah, Gorillaz <3)(concerts complets les 23 et 24 novembre à Paris, dégoûtée) qui sort la tête de l’eau à l’heure actuelle.



Voyez comme je me la joue pro. En fait j’en sais rien du tout, je ne regarde plus les clips depuis que je n’allume plus ma télé le matin, ce qui nous propulse plus ou moins en 2006. M’enfin quand même, les rares fois où j’en vois – quand par exemple CheapThrills me traîne sur NRJ12 pendant les vacances et qu’on se tape le top 50 – ça donne clairement pas envie de renouveler l’expérience. Katy Perry (non, vous n'aurez pas de lien ce coup-ci, j'ai encore un semblant de sens moral) m’a achevée, je crois qu’on m’a perdue au moment où elle a collé des bombes de chantilly sur ses gros seins.

Aaaah, les gros seins. Du coup ça fait un moment que je n’ai plus vu de clips de rap us bien huilés et qui sentent la testostérone (et la cyprine un peu aussi) à plein nez, ça se fait encore ? Les nanas à moitié à poil et dont on a visiblement ôté la colonne vertébrale pour leur permettre les positions les plus sensées et naturelles du monde… que de souvenirs… c’est mon adolescence tout ça ! P.Diddy à l’époque où il s’appelait encore Puff, Dr Dre, Snoop Dog… Oh mon Dieu… Snoop Dog… Snoop Dog et Katy Perry, je sens une crise d’angoisse qui remonte. Ah ça, on savait faire des clips bien pensants et délicats, à l’époque, des clips qui véhiculaient un vrai message, ahahah.

Pas comme aujourd’hui.

Aujourd’hui où on doit supporter la violence, la haine, le racisme et la torture dans chaque clip. J’en prends pour exemple la dernière œuvre de Raphaël.

Mais si voyons, Raphaël, ce chanteur agressif qui n’a de cesse de réduire la femme à un statut d’objet, comme dans ‘‘Ne partons pas fâchés’’. Raphaël dont les textes, emplis de rage et colère, de ‘‘Sur la route’’ pénètrent les oreilles pures de nos chérubins, leur promettant un avenir de déviant en puissance. Raphaël, Sarkoziste avant l’heure, qui faisait s’abattre la xénophobie sur les roumains avec son titre ‘‘Caravane’’. Raphaël qui fait l’éloge de la politique Hitlérienne par le biais de la chanson ‘‘Le petit train’’. Raphaël à qui nous devons ‘‘Le vent de l’hiver’’, un texte virulent sur tous ces SDF qui polluent nos rues, selon lui… (et là, bien évidemment, vous comprendrez l'absence de liens, je ne fais pas l'apologie de la violence gratuite, moi, messieurs-dames)

Le dernier clip de Raphaël, donc. Insoutenable. Tellement que comme vous pouvez le voir, le clip a été censuré, et mon pluggin flash en a même rendu l’âme. (copyright gala.fr, tout ça)(et non, je ne lis pas gala, juste que c'est le premier lien que j'ai trouvé)



Je continue mes recherches et tombe ENFIN sur ledit clip. De la violence gratuite. Par pitié, éloignez les enfants – et même les adultes les moins courageux – de cet écran. Vous aurez été prévenus…





Euh... Hein ?

Ah non, pardon, je crois qu’on a fait erreur, là. Censuré par M6 ? Interdit de diffusion en journée ? OuatZeFeuk ?

Parce que Raphaël, quand même, c’est un peu le gendre idéal de mamie Simone, hein. Des textes doux (bon, ok, faut aimer), des clips roudoudoux, une image lisse… Tout au pire, le clip est bof bof, la chanson mollassonne.

Faudra m’expliquer. Vraiment.

Commentaires

  1. Olala... Heureusement qu'il n'y a pas eu à censurer Generation Sex de Divine Comedy !

    Bah, comme tu dis si bien, ça doit être surtout en rapport avec l'image de Raphaël en elle même. Ou un délire de bon matin...

    Mais oui, il est loin le temps des Beat Beat Party sur M6 qui venaient saturer mes oreilles chastes.

    On en est venu à dissocier l'image et le son... Comme les belles huilées désossées.

    Sans aucun rapport...

    A part ça, pour décoincer ta perche que tu me tends vers un point Godwin, je dois dire que ce clip, sans atteindre une fabuleuse prouesse (faut pas exagérer), je le trouve joli...

    Et y a quelques trouvailles de textes sympa...

    Bon. Musicalement, ça vole pas haut hein...

    (merci pour le compliment sur ma culture musicale ! Article sur Sonic Youth la prochaine fois ?)

    RépondreSupprimer
  2. Oh dis donc ! Je connaissais pas cet album de PJ Harvey !! Merci !!!!

    RépondreSupprimer
  3. Puisqu'on parle point Godwin, je rappelle à l'assistance que je suis d'origine Israëlienne (et Espagnole, Italienne et Polonaise) hein. Qu'on n'aille pas encore me taxer d'antisémitisme (j'ai aussi tenté l'islam vers mes 16 ans)(j'ai tenu 3 ans sans bouffer de porc)(le saucisson m'a fermé les portes du Paradis d'Allah)(et maintenant je suis Bouddhiste)(mon cheminement personnel c'est le merdier, je sais)(BREF).

    Tout ça pour dire, je cours pas après Raphaël, j'aimais bien Sur la route (merde, sur 3 articles, 2 allusions à JL Aubert, j'ai peur) et Caravane, puis j'ai lâché l'affaire. J'ai tenté de comprendre les paroles de cette nouvelle chanson, mais j'ai besoin de tout un conditionnement mental pour réussir à comprendre du Raphaël, et visiblement, hier (et ce matin), je l'avais pas.

    M'enfin quand même. Censurer ça. Quelle idée.

    RépondreSupprimer
  4. Ah mince... Je pensais pas sous entendre des machins et des bidules pour toi...

    Désolé Hanyo !

    Je dois encore avoir bien la tête dans le pâté...

    Je me dépatouille pas très bien avec les mots en ce moment... (et je recommence, je vais pêter un cable)

    RépondreSupprimer
  5. (les maux de ce mot ment...)(oui, voilà mon calvaire de ces derniers jours...)(et le pire c'est qu'il faut que je fasse gaffe en permanence à tout)(retour schizo dans ta face bonjour)

    RépondreSupprimer
  6. Ah non non, j'estime pas du tout que tu sous-entends quoi que ce soit, je disais juste ça des fois qu'un troll débarque, on sait jamais, au moins il saura qu'il ne peut pas m'attaquer sur ce point-là ! ('fin si, il peut, mais bon, je crois qu'à matière à m'attaquer plus intelligemment quand même)

    Sinon c'est sympa comment t'écris, là. Je comprends mieux pourquoi et comment t'arrives à comprendre du Raphaël, du coup xD

    RépondreSupprimer
  7. Bah si un troll débarque, on lui donnera un point Godwin en ascII...

    On est des oufs...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire